Laure, Virginie, et Yan – Part3

Laure, Virginie, et Yan – Part3
@ Aux lectures, aux lectrices, merci de laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir et motivant de les lire (V-coquinette)

Suite de https://fr.xhamster.com/stories/laure-virginie-et-yan—part2-609379

De retour de la gare, ils s’organisent un barbecue, avant de se mettre sur les transats. Virginie et Laure se mettent nues sur le transat, et Yan reste en short de bain. Virginie raconte à Yan son expérience avec Laure sans retenue. Ceci ayant un effet immédiat chez Yan, donnant également des envies chez Virginie.

Elle s’absente quelques instants pour aller chercher deux combinaisons en latex noir avec des filets jaune sur le côté.
– Qu’est-ce donc ? demande Laure.
– De quoi se faire un petit jeu.
– Mais pour commencer, il faut enfiler cette combinaison. Vu que ton corps et chaud, il faut par contre t’enduire d’un lubrifiant.
Laure se met debout et Virginie comment à ce lui mettre du lubrifiant sur les jambes pour enfiler la combinaison, puis continu jusqu’en haut en finissant par les bras. Une fois enfilé, Virginie fait de même.
– Mesdames vous êtes magnifique dans vos combinaison, et vos formes sont largement misent en valeur.
– En faites c’est super agréable de se sentir serré sur tout le corps.
– Moi aussi j’adore cette sensation.
Virginie avait discrètement apporté un strapless. Elle ouvre l’entrejambe pour le mettre et le coincer avec la combi. Elle prend la main de Laure pour la rapprocher du transat ou elle s’assoie. Une fois assise elle ouvre l’entrejambe de Laure puis s’allonge.
– Tu vas venir sur moi et me chevauchant, et je vais te guide le gode pour qu’il puisse te faire une pénétration vaginale agréable.
– Tu veux que nous fassions l’amour comme çà sur le transat ?
– Exactement, mais vient tu vas voir les sensations. Allez, vient.
Peu convaincue, elle enjambe Virginie et se positionne au-dessus du gode. Virginie guide le gode au niveau de son intimité et guide Laure à s’assoir dessus pour le faire pénétrer. En même temps Virginie lui masturbe le clito pour faire naître une envie sexuelle avec jouissance. De son côté Virginie ressent très bien l’effet du gode. A chaque fois qu’il arrive en buté dans Laure, il appuis dans le fond de son intimité. Après plusieurs minutes, Laure et Virginie ont leurs orgasmes. Virgine incline Laure vers elle tout en écartant les jambes au maximum. De cette façon Laure à le gode qui la pénètre le plus profond possible.
– Alors tu as aimé ?
– Je ne pensais pas que cela soit jouissif, car je ne pensais pas que le gode me procurait autant de sensation, en plus il reste dur et çà c’est super agréable. Mais Yan, çà ne te dérange pas que j’ai des rapports avec Virginie.
– Moi non, en plus je sais que Virginie semble trouver de nouvelles sensations.
– Et tant que nous cela nous convient à tous les trois, il n’y a pas de mal. Et la combi en latex, comme tu trouves ?
– Je pensais que j’aimerai çà, mais au final c’est pas mal. C’est peut-être aussi parce que c’est avec vous deux.
– Et tu ajoutes des bottes ou cuissardes à talon, c’est encore plus sexy.
– Moi qui aime les talons, je suis d’accord.
– Tu veux essayer ?
– Pourquoi tu emmènes aussi cela en vacances ?
– On fait sexe ou pas. Et je ne te cache pas que j’avais prévu de te faire mettre la combi pour essayer, mais pas le reste. Donc au choix, cuissardes ou bottes ? ou les 2.
– Va chercher les 2.
Après quels instants Virginie revient avec une paire de chaque noir vernis à talon et plateforme. Virginie avait enfilé une paire de cuissarde en passant dans la chambre.
– Tu en as combien de paires ?
– J’ai ma paire de cuissarde pour moi en 38, mais comme je savais que faisait du 36, nous t’avons acheté les 2 modèles. Je te conseillerai de mettre les cuissardes pour être comme moi.
– Si tu veux, mais je n’ai jamais eu de cuissarde. C’est un peu trop sexy dans ma façon de penser. Même si aujourd’hui je vais contre tous mes principes.
– Alors tu te trouves comment avec cette tenue super sexy ?
– Comme tu dis, sexy.
– Et désirable, ajoute Yan, car la femme est très belle surtout avec les formes soulignées avec beaucoup de féminité dans cette tenue.
– Tu ne serais pas en train de draguer Laure ?
– Pourquoi veux-tu que je drague Laure. Je t’ai toi, et si tu veux que nous fassions des petits jeux à 3 nous sommes tous les 2 d’accord. Donc je n’ai pas de raison. La seule différence apparente, est le gode que tu portes.
– Justement, je voulais le passer à Laure, pour que nous puissions inverser les rôles, si tu es capable de me satisfaire.
– Sans problème ma chérie, mais que préfères tu ?
– C’est Laure qui s’allonge sur le transat, moi qui lui fait face et toi qui me prend mon petit.
Virginie enlève le gode pour le mettre à Laure, avant qu’elle s’allonge et que Virginie la chevauche. A peine pénétré Yan, s’approche du petit de Virginie puis le pénètre. Il ne faut que quelques coups de rein à Yan pour la pénétrer intégralement. Yan allonge Virginie sur Laure, et vient également s’allonger sans faire supporter son poids à Laure. Les vas et vient de Yan sont tellement fort que, Laure n’a pas besoin de bouger pour sentir l’effet du gode bouger par les mouvements de Virginie. Le rapport était long, comme s’est si bien faire Yan. Virginie était la première à avoir son orgasme mais au bout de 5 minutes. Une fois son orgasme passé, Virginie avait toujours des sensations générées par le va et vient de Yan. Laure avait des sensations, mais sans orgasme. Yan toujours en pleine action, continuait ses vas et viens toujours aussi importants. Virginie eut une envie de pipi pendant le rapport, et ne pouvant plus se retenir, elle se lâche et pousse fort. Le pipi inonde l’intimité de Laure, qui fût surprise par cela. Au bout d’une bonne demi-heure, Yan se redresse pour prendre Virginie par les hanches afin de porter des coups de reins encore plus forts et jouir par la même occasion. Yan reste dans cette position quelques instants avant de se retirer et de s’allonger sur un transat. Virginie de retire également, et referme sa combi avant de se mettre aussi sur un transat.
– Mon chéri, tu es un dieu du sexe, car tu ne m’avais jamais autant procuré de plaisir.
– Mais comment vous faites tous les deux pour avoir autant de force et d’envie sexuelle ? Car là c’est impressionnant la force et la durée de votre rapport.
– Ça c’est Yan, dans le domaine il est très fort.
– Mais là les filles vous m’avez quand même épuisé.
– Désolé pour tout à l’heure Laure, mais je pouvais plus me retenir. Généralement après l’amour je passe par les toilettes, mais là je ne l’ai pas fait. Et vu qu’à chaque pénétration de Yan, ton gode m’appuyait sur ma vessie, à un moment donné je n’ai pas pu me retenir.
– De toutes les façons je ne pouvais rien faire, mais t’inquiète, ce n’est pas grave. Mais te faire pénétrer le petit aussi longtemps, tu n’as pas mal ?
– Là franchement, si. Et toi çà été ?
– Vous n’êtes pas léger tous les deux, mais c’était tellement jouissif que cela n’est pas grave.

Après cinq minutes de repos, Yan se lève et jette Virginie dans l’eau puis Laure avant de les rejoindre. Toutes les deux surprise.
– Bah Yan pourquoi tu nous as mise à l’eau ?
– Nous avons eu tous les trois chaud, maintenant c’est le moment de se rafraîchir. En plis Virginie ayant fait pipi sur Laure c’est normal de prendre un bain.
– Sauf que la tenue n’est pas adéquate, répond Laure.
– Ne t’inquiète pas, les combi en ont déjà vu plus.
– Les cuissardes aussi ?
– Les cuissardes aussi.
– Alors vous ne trouvé pas cela rafraichissant.
Yan sort de la piscine pour aller préparer une petite boisson rafraichissante. Virginie et Laure discute de leur tenue et des sensations procurées en tant que femme. Même si Laure est une personne réservée, Virginie dit à Laure qu’elle est contente de jouer le jeu. Elle ne pensait pas que Laure se libérerait autant que cela. Laure répond quand même que c’est parce que c’est Virginie. Car elle ne pense pas devenir aussi sexe que tous les deux.
– Mesdames, si vous voulez vous donnez la peine de sortir, le rafraichissement est prêt.
– Virginie, comment j’enlève le gode ?
– Tu es très bien avec.
– Et puis comme çà je ne me sens pas tout seul à avoir quelque chose qui dépasse. Je pourrais être un peu jaloux, vu que toi tu ne changes pas de forme.
– Si vous voulez.
Les filles s’assoient, mais Laure semble avoir un souci en croisant les jambes.
– Que t’arrive-t-il ?
– Quand je croise les jambes, entre la sensation du gode sur mon intimité et la forme entre mes jambes, je ne suis pas trop habituée.
– En même temps, c’est vrai que çà quand même très coquin, répond Virginie en touchant le bout du gode qui dépasse légèrement entre les jambes.
Après avoir bu le rafraichissement et s’être fait sécher au soleil, Yan va se baigner. Pendant ce temps Virginie demande à Laure :
– Je voudrai que tu me prennes mon petit debout face à la piscine.
– Tu es toujours en manque, tu sais je crois qu’à ce niveau çà doit être une maladie chez toi. Mais pourquoi pas.
Virginie se lève et vient mettre des mains en appuis sur l’échelle de la piscine. Laure vient se positionner derrière, et dans un premier temps ouvre la combi avant de venir se positionner au niveau du petit qu’elle avait trouvé avec son doigt. Doucement et un peu maladroitement, elle pénètre Virginie. Laure tient Virginie par les hanches et essaye de faire un va et vient. Etant une première, le geste est saccadé. Yan vient se positionner au pied de l’échelle et regarde avec beaucoup d’attention cette scène. Laure se déclenche sans le vouloir un orgasme, la coupant dans son geste.
– Virginie je n’en peux plus. Je ne suis pas comme Yan, dit-elle en se retirant
– Bah alors, comment je fais pour avoir mon orgasme.
– Ma chérie, ne bouge pas j’arrive.
Yan sort de la piscine bandant très fort, et pénètre Virginie aussi rapidement qu’il ne pouvait. La puissance de Yan faisait décoller les talons de Virginie qui a son orgasme assez rapidement.
– Tu vois Virginie, ton homme est toujours là pour répondre à tes besoins.
– Heureusement que je l’ai. Par contre toi tu vas avoir un gage. Tu vas garder le strapless toute la soirée, et tu n’as pas le droit de l’enlever, même pour aller faire pipi.
– Justement j’avais envie, comment veux-tu que je fasse.
– Debout comme les hommes. Demande à Yan si tu veux des conseils.
– Vient je vais te montrer.
Yan emmène Laure sur l’herbe, lui fait légèrement écarte ses jambes et lui dit de se lâcher. La présence du strapless dans le vagin, gène l’envie de Laure, mais en poussant un peu elle arrive à se lâcher. Avec les strapless, çà coule partout, mais Virginie rigole bien. Elle-même fait de même et se libère tranquillement devant Laure accompagné de Yan.
– La prochaine fois, nous choisirons un autre endroit de pelouse, sinon elle va vite jaunir.
Laure joue le jeu et garde la combinaison et le strapless le reste de la journée.
– Je te regardais faire pipi debout, j’avais l’impression que cela ne semblait pas te déranger.
– Debout ou accroupie, l’essentiel est ne pas s’en mettre par tout. Je le fais régulièrement en été comme là, mais aussi dans le douche. Quand nous faisons l’amour avec Yan sous la douche, après j’ai envie et je me lâche tranquillement.
– Pourquoi pas.
– Tu sais beaucoup trop de gens pense que le pipi ce n’est pas propre, je répondrai à çà que la sodomie ce n’est pas mieux, et pourtant bon nombres de femmes la pratique. A la plage ou dans une piscine, tu fais bien pipi ?
– Oui ça m’arrive !
– Et pourtant tu n’as pas enlevé ton maillot de bain, donc ce n’est pas très hygiénique, et cela ne te pose pas de soucis.
– C’est une vision pas très courante de la question.
Sur ces derniers mots, elles reprennent place sur les transats.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir